After the rain, the snow!

Oui, Oui, la neige, c’est bien ça.
Pour notre troisième jour, nous nous sommes réveillés le matin et devant chez nous, le soleil brillait de tous ses feux, mais de la neige était tombée, il faisait froid.
Entre 0 et 2 °C ce matin là. Et si vous suivez bien, on a perdu 20°C en deux jours… Heureusement, les températures remonteront petit à petit tout au long de notre séjour pour finir au même niveau que celui de notre premier jour. Nous aurons donc l’occasion de remettre nos débardeurs.

IMG_0815_Fotor

Débardeurs, oui, plus tard, aujourd’hui c’est manteaux et écharpes. Nous sommes allés déjeuner au Bagel Pub, notre cantine du matin, maintenant. On s’y est régalés comme la veille.

Le programme de la journée c’était la découverte de notre quartier Park Slope, puis déjeuner à Williamsburg, un autre quartier de Brooklyn, ma foi très sympathique, et le soir, le soir … on ira voir les choses de haut, de très haut.

Park Slope est un quartier de Brooklyn très familial. Il est près de Prospect Park (autre très grand parc de NYC créé par les même que Central Park, Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux, à la fin des années 1850). Ce quartier est  grossièrement délimité par Prospect Park West, à l’est, la Cinquième Avenue à l’ouest, l’Avenue Flatbush au nord, et Prospect Expressway au sud. D’après ce que je savais, les rues « attractives » sont la 5ème et la 7ème avenues où les commerces sont concentrés et qui traversent du nord au sud le quartier. Nous avons arpenté les rues, les avenues, tout au long de la matinée. Nous pensions passer alternativement de, visites des rues, découverte de l’architecture, de l’ambiance quotidienne à, magasiner (comme ils disent au Québec) dans les avenues dédiées. Bon, en fait les magasins n’ouvrant que vers 11h, et encore pas tous, nous avons beaucoup marché, nous avons découvert ce quartier magnifique avec ses rues bordées d’arbres, ses Brownstone, ces maison typiques, marrons avec quelques marches pour accéder à la porte d’entrée depuis la rue, des Bow windows, très stylées. Voilà, C’est ça Park Slope. C’est un quartier magique, très dépaysant pour nous. Calme, vivant, et avec des gens carrément cool qui y travaillent et y vivent. Et puis, lorsqu’on arpente ces rues, on s’attend à tomber nez à nez avec la famille Cosby pour peu que l’on ait regardé cette série quand on était petit, ce qui est mon cas.

La visite en photos (cliquez sur une des photos pour les visualiser en grand) :

Après cette découverte tout près de chez nous, nous voilà montés dans le métro, direction Williamsburg pour manger chez Roberta’s. Une fameuse pizzeria à propos de laquelle je n’avais lu que des louanges dans des guides ou des blogs. Il est vrai, nous n’avons pas été déçus par cet endroit. Pour trouver Roberta’s, mieux vaut avoir l’adresse exacte, un gps sur son téléphone et l’idée de ce que l’on cherche. L’entrée, en aucun cas ne ressemble à un restaurant. Juste une porte en métal recouverte de stickers, percée dans un hangar en parpaings, ouverte sur la rue, avec un petit écritaut au dessus « Roberta’s ». La porte est ouverte, mais l’intérieur n’est pas visible, il faut soulever l’épais rideau rouge qui clos le lieu et, magique, vous êtes dans une immense pièce avec plein de monde, de la musique, du bois partout, de grandes tables conviviales et des serveurs au petits soins. Nous y avons bien été reçus, les pizza étaient excellentes, le lieu très atypique et très chaleureux. Ils ont même des tables en extérieur, mais ce n’était pas le jour…
J’ai profité de ce repas pour goûter le Dr Pepper, la plus ancienne marque de soda américain, pas très connue en France et probablement rarement trouvable dans nos rayons. Bon, là, je passe mon chemin. Je ne suis pas trop soda à la base (sauf quand c’est une bière ;-)), bin je suis pas plus Dr Pepper. C’est trop chimique pour moi. Les enfants ont adoré. Par contre, j’adore le design de leur cannette.

Cette pizzeria se trouve dans un bloc, près de la station de métro Morgan avenue, où il y a un tas d’anciens entrepôts réhabilités en endroits branchés, culturels, des lieux où des modes se lancent, où l’on expérimente. Ici, on est là où il faut être. Williamsburg est le quartier des hipsters, entendez par là les bobo, jeunes, branchés, intello, écolo et tout et tout. L’ambiance est très spéciale, de la musique dans le métro, des graphes superbes partout dans les rues. Une ambiance qui tranche avec les autres endroits visités à NYC. Nous y avons trainés un bon moment, partant du restaurant en direction du nord-ouest pour finir vers Lorimar. On y retrouve aussi des alignement de maisons, typiques aussi mais d’un genre qui semble plus modeste que Park Slope.  J’ai péché quelques images, tout au long de ce parcours :

 

Après cette belle balade, nous avons pris le métro pour faire une pause à notre apart histoire de reprendre de l’énergie avant de repartir vers Manhattan pour une belle, très belle soirée… à suivre dans le prochain post.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s